À l’invitation de l’Afropolitan Festival et de son partenaire Creative District, Isabelle Arvers a donné, à Bruxelles en avril dernier, un workshop de countergaming (détournement de jeux vidéo) et de création de « machinimas », films expérimentaux réalisés à partir de séquences de jeux vidéo. Des artistes et étudiantˑes ont suivi ce workshop et créé leurs propres machinimas qui interrogent entre autres les stéréotypes de genre, de sexualité ou de race.

Isabelle Arvers est une game artiste et curatrice dont les recherches portent sur l’interaction entre l’art et les jeux vidéo. Elle a notamment étudié les implications artistiques, éthiques et critiques du jeu numérique. Depuis 2019, elle s’est lancée dans un tour du monde pour rencontrer celles et ceux qui font du jeu vidéo un nouveau langage pour promouvoir des pratiques décoloniales. Elle s’est particulièrement intéressée aux jeux qui traitent des pratiques queer, féministes et décoloniales.

Au cours de cette rencontre, Peggy Pierrot, intellectuelle et professeure à l’Ecole de Recherche Graphique (ERG) à Bruxelles, s’entretiendra avec Isabelle Arvers sur son travail. Puis, les films produits durant le workshop seront présentés par leurs auteurs et suivis d’une discussion sur le potentiel créatif du piratage des jeux vidéo.

Avec : Sahel Bourgeau, Hady-Salomé Dahan, Barbara Lefebvre, Nicole Letuppe, Kenny Mala Ngombe, Laurent Mbaah, Laura Nsengiyumva, Anna Pastor, Ella Spencer.
‘Afropolitan Talk: Perspectives décoloniales sur le jeu vidéo’
Films produits durant le workshop Décolonisation de l’imaginaire et countergaming animé par Isabelle Arvers en Avril 2022 à l’Espace Ubuntu – Bruxelles .
Un atelier proposé par Bozar et Créative District sur une invitation d’Ayoko Mensah.

Anna Pastor, Bisous, Machinima, 2’45, 2022
Do you know where she is now ?, Ella Spencer, Machinima, 3’11, 2022
Laura Nsengiyumva, Between friends, Machinima, 3’11, 2022
Insomnia, Sohel, Machinima, 4′, 2022
Humeur du moment, Nicole Letuppe, Machinima, 2’29, 2022
Destroy the white cube , Machinima, Hady-Salomé Dahan, Kenny Mala Ngombe, Laurent Mbaah, 6’29, 2022

Merci à Ayoko Mensah pour cette invitation, à Mulenga Royen et à Aurélie Rompler pour leur accueil à Creative District, ainsi qu’à toute l’équipe.

Montage: Mbaye Camara